Apprendre à se connaître prend du temps

Bonjour à tous,

Un petit écrit, ou un petit audio, comme vous le souhaitez, aujourd’hui pour apaiser votre impatience, de vouloir transformer toute votre existence, en un claquement de doigt.

Et oui, même si je comprends tout à fait l’impatience qui s’agite lorsque l’on prend conscience, de ce qu’est la Vie, ce que l’on a tendance à oublier, c’est que ça prend du temps pour se connaître, pour se rencontrer et pour se découvrir.

Savoir qui l’on est, c’est savoir où l’on va.

Se connaître constitue donc un ancrage et permet de prendre une direction. Bien installée dans le corps physique, une personne est en confiance. Elle a de l’estime pour elle. Elle vibre la sérénité et la joie. Et lorsqu’une expérience lui arrive, que ce soit une expérience que l’on pourrait juger négative ou positive, son alignement est tel, que les solutions arrivent par cargaison.

Sans se connaître soi-même, on ne peut que être dans le mental, la critique et le jugement, dans le rejet de soi et dans le rejet des autres, dans la lutte… Bref, vous avez compris l’idée. Sans se connaître, les émotions prennent souvent le dessus et l’on se sent coincé dans le corps physique, prisonnier de la vie elle-même.

Apprendre à se connaître n’est pas si difficile que ça. Ça demande un peu d’attention et surtout en tout premier lieu, ça demande d’en faire le choix et de s’engager sur ce chemin. Une fois le choix de se rencontrer, dans nos parties de lumière, certes, mais également et surtout dans nos parties d’ombre, il sera simplement nécessaire de s’observer dans les actions, réactions, de s’accepter pour ces même actions et réactions, que l’on vient de générer et de s’aimer pour ces mêmes actions et réactions que nous venons de faire.

Plus vous apprendrez à prendre du recul et à vous observer dans l’instant, plus vous vous connecterez à vous-même et donc, vous pourrez manifester d’autres expériences. En vous connaissant, vous n’aurez plus peur de vos réactions ou des mots que vous utilisez, vous serez donc dans la confiance et l’amour pour vous. Tout simplement.

Ça vous dit d’essayer ?

N’hésitez pas à me témoigner moi de vos changements, je suis toujours ravie de vous lire, et souvenez-vous, si vous n’y arrivez pas, n’ayez pas peur de vous rencontrer dans le regard des gens qui vous aiment. Demandez leur ce qu’ils pensent de vous, avec des exemples précis à l’appuie. L’idée n’est pas d’entrer en pugilat et déclencher des guerres, mais au contraire d’entendre par le regard de l’autre, si cela vous semble juste à l’intérieur de vous ou pas.

Si vous vous sentez blessé ou offensé, et bien c’est que vous traversiez un déni et c’est juste ça qui se passe. Dans la critique de l’autre, il est rare qu’il n’y ait pas un cadeau. Prenez simplement le temps d’accueillir et de vérifier si ce qui a été dit, est vraiment si éloigné de votre réalité ou pas. Et acceptez le dans la tolérance et la compassion, ce que vous êtes.

Je vous souhaite une magnifique rencontre avec vous même !

avec Amour,

Marilyn

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close