Procrastination

Bonjour à tous,

Avez-vous souvent tendance à remettre à plus tard, ce qui est pourtant appelé par vos âmes à l’instant ? Avez-vous tendance à vous juger de ne pas être à la hauteur ? Et de fait, à ne pas pouvoir passer à l’action facilement ? Et si vous avez répondu oui, a ces deux questions, savez-vous que vous êtes sujet à la procrastination ? Et que c’est juste ça qui se passe 😉

En effet, la dictionnaire nous explique que la procrastination est la tendance à ajourner, à remettre systématiquement au lendemain.

Nous le faisons tous, plus ou moins, lorsque la fatigue a raison par exemple, de notre enthousiasme à faire. Je note « par exemple », parce que nous avons toutes les raisons du monde pour ne pas agir, pour ne pas faire quelque chose. Pourtant nous savons qu’il est nécessaire de passer à l’action, car à force de repousser, soit c’est un mur que nous allons prendre, soit, c’est un projet qui ne naîtra jamais … Peut être même que la culpabilité s’invite pour nous montrer à quel point, nous avons besoin de régler cette tâche… Dans tous les cas, ce sont surtout des regrets de ne pas avoir fait ceci ou construit cela qui nous guète à long terme.

La procrastination, c’est un véritable handicap. Elle dicte et dirige notre vie et prend sa source à la base dans la peur. Et oui, encore elle me direz-vous 😉 Ce peut être dans la peur de ne pas être à la hauteur, ou la peur de perdre le contrôle sur la vie…

Pour en sortir, voilà quelques conseils :

  • tout d’abord, reconnaitre ce qui se passe, tout simplement, pour avoir un ancrage, une base à la guérison, puis
  • accepter d’avoir peur, même si vous ne savez pas de quoi exactement, et même si votre ego vous dit que vous n’avez pas peur 😉

Une fois ces deux états matérialisées, on respire, on remue les orteils, on se recentre quelques secondes puis l’idée est de vous engager. Se positionner est essentiel pour se sentir aligner et pleinement présent à ce qui est demandé.

Pour se faire, continuons avec une petite liste non exhaustive de conseils :

  • éclaircir ce qu’il y a à faire en faisant la liste des actions à mettre en place pour le projet
  • établir un planning de sorte à restructurer les pensées et les objectifs

Ces deux étapes ci, permettent de rassurer l’égo et de se lancer car en posant tout à plat, la montagne devient une petite colline à franchir facilement 😉

Ensuite, c’est une question de changer d’énergie :

  • se motiver en connectant à l’altruisme : si vous ne le faites pas pour vous, pensez à toutes les personnes qui bénéficieront de votre action (famille, ami, patron, clients, personnes que vous ne connaissez pas and co 😉)
  • demandez de l’aide visible ou invisible, si vous n’y arrivez pas seul
  • remerciez-vous pour la guérison qui se cache dans chaque instant de procrastination

Et savourer enfin la mise en action de tout l’être pour accomplir le but ! Sentir le soulagement dans le corps qui d’un coup, manifeste avec bien plus de grandeur son besoin de mouvement.

Je vous invite à faire et refaire l’exercice à chaque fois que vous sentez que vous êtes coincés. Prenez le temps de guérir cette relation à l’action et voyez toujours comment votre action pourra se mettre au service de plus grand que vous 😉 ça aide énormément !

Et si l’attitude persiste, alors, c’est que quelque chose d’autre a besoin d’être pris en compte et l’accompagnement sera nécessaire.

Je vous souhaite l’action,

Avec Amour,

Marilyn

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close